Résoudre les obstacles grâce à l’autosuggestion


Au fil de votre pratique de méditation, vous avez probablement identifié un certain nombre d’obstacles pouvant s’interposer entre votre volonté de pratiquer et la réalité quotidienne. Différents obstacles peuvent se présenter à vous tels que : manque de temps, de discipline, de persévérance etc. Voici maintenant, une méthode qui pourra se pratiquer quelque soit les difficultés rencontrées. Elle peut s’appliquer à d’autres domaines de votre vie.


La méthode d’autosuggestion


L’autosuggestion n’est pas une méthode nouvelle et vous la connaissez sûrement. Bien qu’il existe de multiples façons de réaliser des autosuggestions, je vous en propose une qui utilise la méditation afin d’implanter la nouvelle programmation plus facilement et durablement.


Voici les étapes à suivre :


1. Déterminez une attitude que vous voulez changer en lien avec votre pratique de la méditation ou dans un autre domaine de votre vie.


2. Décrivez précisément comment cette attitude se manifeste dans votre vie.


3. Déterminez ce que vous voulez changer ou améliorer, et imaginez non seulement l’aboutissement, soit le résultat que vous voulez atteindre, mais aussi le déroulement. Visualisez tout ce que vous avez à faire pour vous rendre de maintenant à l’atteinte de votre résultat.


4. Rédigez une affirmation dans laquelle vous allez préciser le résultat que vous voulez obtenir, en terme positif. Par exemple, vous voulez être plus discipliné parce qu’en ce moment vous vous trouvez « paresseux ». Dans votre affirmation vous pouvez mentionner la discipline mais pas la paresse. Pour votre affirmation, vous utilisez le « je » et des verbes d’action conjugués au présent.


5. Ayez bien en main votre affirmation et les étapes pour vous y rendre, et apprenez-la par cœur. Vous devrez la récitez à différents moments de la journée :


· À la fin de votre méditation avant d’ouvrir les yeux

· Au réveil avant d’ouvrir les yeux

· Au moment de vous endormir

· À tout moment où vous êtes en relaxation profonde. Par exemple, si vous faites du yoga, à la fin de Savasanna.


Vous remarquerez que le point commun dans tous ces moments est la détente complète, vous vous sentez dans la réalité mais pas tout à fait, vous êtes comme entre les deux.


6. Finalement, extrayez un mot ou quelques mots de votre affirmation, par exemple « discipline » que vous allez le répéter plusieurs fois au cours de la journée. À chaque fois, vous visualisez non seulement l’atteinte de l’objectif, mais toutes les étapes à franchir.

Pratiquez votre autosuggestion aussi longtemps que vous le désirez. Selon moi, le « 21 jours » est peut-être valable pour changer une habitude, mais le temps idéal est personnel à chacun en fonction de sa motivation et de sa détermination.


Voici un exemple


Je désire méditer le matin, mais c’est difficile de me lever assez tôt. Certains matins, je me sens fatiguée et je n’ai qu’un envie, me rendormir. En analysant la situation, je prends conscience que l’heure à laquelle je me couche est déterminante. En effet, si je me couche vers 22h, je parviens à me lever tôt et à pratiquer la méditation. Si je me couche plus tard, je n’ai qu’une envie… « snoozer ».


Mon affirmation : M’ayant couchée tôt, je me sens en forme le matin. Il est facile pour moi de méditer, ce qui me prépare pour relever tous les défis de la journée.


Les mots « rappel » : Me coucher tôt


24 vues

Espace méditation

(819) 762-4077

  • w-facebook

/espace.meditation