Comment vivre un temps des fêtes en pleine conscience

Dans le temps des fêtes, il y a ceux qui adore cette période et il y a ceux qui ont hâte que ça passe. Dans tous les cas, j’observe que le « temps des fêtes » est de plus en plus long à chaque année. Juste après l’Halloween, les magasins étalent déjà les décorations de Noël. Beaucoup de maisons sont parées de lumières et d’ornements à la mi-novembre. Même à l’intérieur, l’arbre de Noël est installé dans le salon et il le restera jusqu’en janvier.


J’en conviens, les amateurs du temps des fêtes sont nombreux. Si vous êtes de ces gens, vous avez hâte de décorer, de faire mille et un achats, de les emballer, de cuisiner et de recevoir tout votre petit monde. Leurs mines enjouées vous réchauffent le cœur. Le stress que vous vivez est bon et positif, il vous donne l’énergie nécessaire pour arriver prêt et dispo le 24 décembre.


Mais, vous êtes peut-être de ceux qui voient arriver cette période et qui voudraient déjà être le 6 janvier pour que tout soit fini. Juste penser à décorer et vous avez des boutons. Penser à cuisiner c’est encore pire. Recevoir de la « visite » et vous avez un poing dans l’estomac. Les rassemblements, pour vous, c’est fatiguant et la plupart du temps ça tourne à la bisbille. Les enfants sont fatigués et impatients et vous aussi. Le stress qui est ressenti est plutôt négatif et vous demande de puiser dans vos réserves d’énergie. Pour vous cette période est même une source d’anxiété importante. Votre seule pensée… si janvier peut arriver qu’on retrouve la routine habituel.


Dans un cas comme dans l’autre, il est possible de vivre cette période des fêtes de façon zen et enrichissante.


Il y a un fait qui est établi, la fête de Noël est très commerciale et vous ne pourrez rien y changer. Toutefois, la pleine conscience vous permet de percevoir cette période d’une façon différente. Elle peut vous permettre de lâcher prise et même d’éprouver du plaisir dans les petites choses. Voici comment une conscience attentive peut vous aider…

Si vous éprouvez de la joie ou de l’impatience à cause de la durée des fêtes, il est possible de vivre cette période avec plus d’intensité et de reconnaissance grâce à la pleine conscience. Vous êtes de ceux qui n’aimez pas les fêtes, il est possible de vivre cette période avec plus de sérénité grâce à la présence attentive lors de moments choisis.


Des activités de pleine conscience


Si les rassemblements ne vous réjouissent pas, vous pouvez profiter de vos congés pour faire des méditations en action comme une marche méditative. Trouver une ou plusieurs occasions pour faire une promenade en nature en admirant le paysage, la température agréable, le bruit de la neige sous vos pas, le froid sur votre peau. Soyez attentif à tous les petits détails et si vos pensées vous amènent ailleurs, ramenez votre attention au moment présent. Même une courte sortie vous ressourcera. Vous arriverez peut-être, le 6 janvier, avec la déception que cette période soit déjà terminée.


La période des fêtes est souvent l’occasion de manger des mets qui sortent de l’ordinaire. Pourquoi ne pas les manger en les dégustant, en savourant chacune des bouchées en se concentrant pleinement sur cette expérience.


Le temps passé avec les enfants est aussi une occasion pour en profiter pleinement. Que ce soit en se prélassant devant la télévision, en faisant un jeu de société ou en allant jouer dehors. Être reconnaissant des petits bonheurs que ces moments nous apportent est aussi possible. Profitez-en pour que les enfants soient pleinement conscients de tous les détails et de la chance qu’ils ont. Un peu de gratitude est toujours de mise.


Le bilan de fin d'année


Pour terminer, je vous invite à faire un bilan de l’année 2018 et à envisager les objectifs à réaliser pour 2019. Voilà bien des années que je fais moi-même ce genre d’exercice et c’est toujours intéressant. L’an passé, j’ai fait mon bilan avec l’aide de Nicole Bordeleau, une personne d’une grande sagesse qui m’inspire énormément.

Comment faire ? Choisissez un moment, un lieu, mettez une musique qui vous inspire, un bonne tisane ou un chocolat chaud, des vêtements confortables, un beau crayon, un cahier et voilà, vous êtes prêt à faire votre bilan.


Tel que le mentionne cette même Nicole Bordeleau, l’année qui commence est une page blanche, que voulez-vous y inscrire ?

Espace méditation

(819) 762-4077

  • w-facebook

/espace.meditation